La puissance d'une éducation solidaire, plutôt qu'une scolarité solitaire

Vision

PRÉSENTATION DU LIVRE

Pourquoi ce livre ?

L'école n'aime pas (encore) tous ses enfants. Certains s'y épanouissent, mais il reste encore de nombreux jeunes laissés sur le bord du chemin. Environ 140 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans aucun diplôme, et d’après l’Insee, sur les 16% des jeunes sortis de formation initiale entre 2009 et 2011 sans diplôme ou uniquement avec le brevet, 47% étaient au chômage en 2012, contre 10% chez les diplômés du supérieur. Ces chiffres sont inquiétants et nous invitent à plus d’exigence. Il est nécessaire d'opérer des changements de fond pour offrir aux générations qui arrivent une éducation où TOUS peuvent s'épanouir, et où le système compétitif laisse sa juste place à la solidarité dans les apprentissages.

Pour qui ?

Ce livre s'adresse aux enseignants, aux parents, et aux professionnels de l'éducation en tout premier lieu, mais aussi à toutes celles et ceux qui souhaitent être acteurs de la transition éducative.

Une rencontre, un éditeur

C'est en 2014 que j'ai eu la chance de rencontrer Bruno Hourst pour la première fois. C’est à travers cette même quête pédagogique, celle d'un mieux-être commun pour mieux transmettre, que nous avons réuni nos énergies, pour partager la vision d'une école inspirante, et respirante, sans poumon manquant. Pour découvrir les Éditions du Mieux-apprendre, rendez-vous sur le site www.mieux-apprendre.com

 

Commandez le livre et, si vous le souhaitez, demandez une dédicace pour vous ou un(e) ami(e) 

Commander le livre

4 bonnes raisons de découvrir ce livre...

  • Un regard critique sans être caricatural, c'est possible !

    Faire l’autocritique de notre système éducatif ne signifie pas tomber dans les travers excessifs de nombreux auteurs sur la question de l’école. Être mesuré (sans être complaisant) est un indicateur d’analyse sérieuse sur la question éducative.

  • Redonner au rêve la place qui lui revient

    Faire le diagnostic est une chose, réenchanter l’école en est une autre ! Ce livre vous donnera des pistes concrètes pour faire place à une école où apprendre rime avec envie.

  • Soif de solidarité au sein des établissements

    Certains établissements font le choix d’une solidarité adaptée au siècle dans lequel nous vivons. Ils ont su réinventer de nouvelles manières d’être ensemble à l’école et, bien que peu nombreux, représentent le fer de lance de l’école du XXIe siècle!

  • Un point de vue constructif

    A la fois enseignant et parent, je refuse les clivages entre les différents acteurs éducatifs, et je suis à la recherche de ponts qui ouvrent sur un dialogue constructif, que ce soit entre parents et enseignants, établissements privés et publics, ou entre le système traditionnel et le système alternatif.

"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"

- Bernard Werber

A PROPOS DE L'AUTEUR

Âgé de 43 ans, j'enseigne l'anglais en lycée professionnel et en lycée général depuis 15 ans. J'interviens aussi dans le domaine de la formation d'enseignants, et je propose des conférences sur le thème de l'éducation et de la solidarité.

Un double regard

Un regard d'enseignant. Beaucoup de personnes qualifiées prennent la parole sur l’école (psychologues, sociologues, inspecteurs, journalistes ou pédagogues), mais peu d’enseignants s’invitent dans le débat en tant qu’auteurs. En France (en comparaison avec la Scandinavie par exemple), l’enseignant est perçu, et trop souvent se perçoit, comme un exécutant appliquant les directives venues d’en haut. Je le regrette, car notre capacité à innover et notre expérience de terrain, au contact au jour le jour avec les jeunes, donnent du poids et de la légitimité à notre analyse.

Et puis je pensais être un professeur maitrisant son sujet après de nombreuses années d’enseignement en lycée général. La rencontre avec les jeunes de lycée professionnel en 2011 m’a ouvert les yeux sur une autre dimension de mon métier et j’ai dû réapprendre à enseigner à leur contact.

Un regard de parent aussi, car étant moi-même père de 3 enfants en âge scolaire, je suis parfois le témoin consterné d’un système qui peine à accueillir l’enfant ne pouvant se fondre dans le rythme et les apprentissages proposés. Ce livre propose de découvrir d’autres relations possibles entre l’école et les parents pour permettre à tous les enfants de s’y sentir bien et de progresser.

Mes sources d'inspiration

Que ce soit aux États-Unis il y a quelques années ou en France aujourd'hui, j'ai eu la chance de rencontrer sur mon chemin des éducateurs hors pair qui m'ont donné envie de "devenir plus" selon l'expression consacrée de Jim Rohn ! C'est également grâce à la lecture de grands penseurs dans le domaine de l'éducation que j'ai puisé l'inspiration. Mais plus largement, ce sont aussi des artistes (comme Lin Manuel Miranda, Lord Ekomi Ndong, Armand Amar ou Olivier Ponsot), des sculpteurs (comme Bruno Catalano), des journalistes (comme Thierry Lyonnet) qui m'ont ouvert le regard et aidé à trouver du sens dans ce que j'entreprends. Les conférences TED sur internet m'ont aussi permis de faire la connaissance de contemporains extraordinaires.

Jean Marie DARU

Email: contact@education-solidaire.com

Ils l'ont lu, et ils en parlent !

  • Christelle Gazzola

    Enseignante du 1er degré

     J’ai lu et je ne suis pas déçue. Beaucoup d’émotions en lisant, chaque ligne, je me dis « il met des mots sur ce que je ressens ». Ce livre fait un bel état de ce qui est, sans tomber dans le « on est tous foutus » qui paralyse et empêche toutes réactions. Au contraire, cela donne envie de se retrousser les manches et de réfléchir à comment améliorer les choses dans sa classe. En tout cas je suis impressionnée par la clairvoyance et l’intelligence pour mettre des mots justes et efficaces sur ce que nous vivons tous mais que nous ne prenons pas assez le temps d’analyser.

     

  • Bruno Magliulo

    Auteur, formateur, conférencier, expert pour les questions d’orientation et inspecteur d’académie honoraire

    Un livre choc. L’auteur y pose des questions dérangeantes, mais nécessaires. A lire pour mieux penser l’école de demain.

  • Jany Bernard

    Présidente d’une association de parents d’élèves

    L’auteur ne se contente pas de critiquer les travers qui asphyxient le système éducatif. Il propose un projet ambitieux: une école solidaire et bienveillante pour faire émerger les talents de chaque élève, pour redonner le plaisir d’apprendre et la possibilité de s’épanouir. Une lecture qui donne une bouffée d’oxygène.

  • Marie Guigner

    Maman d’une enfant non scolarisée

    Avoir la vision, le point de vue d’un enseignant, de l’intérieur du « système Éducation nationale » fait du bien et est rassurant. D’autant plus, lorsque celui-ci part du postulat que le changement viendra de chacun de nous: enseignants comme parents et tout autre accompagnant de l’enfance et que nous avons donc tous un rôle à jouer. Je trouve les apports « théoriques » très intéressants . Les anecdotes et les petites histoires sont une vraie valeur ajoutée. Je pense que c’est ce qui rend ce livre agréable à lire et accessible par le plus grand nombre. Enfin, l’expérience, le ressenti, le vécu de l’auteur donne, à mon avis, la force au Poumon manquant.

     

  • Michel Saroul

    Directeur de l’ISFEC 2nd degré Rhône-Alpes (institut de formation des enseignants)

    J’ai eu peur avant de lire de trouver encore un ouvrage faisant à nouveau le procès du système éducatif à partir de données souvent partielles : livre souvent publié à la rentrée pour encourager les acteurs… J’apprécie ici que le propos renvoie à la responsabilité des acteurs, dont les enseignants, et que l’auteur se positionne pour agir. J’apprécie aussi le choix des entrées, l’optimisme et l’engagement.

  • Paul Garcia

    Chef d’entreprise

    Votre livre se lit très bien, il est écrit simplement et clairement, avec des points d’humour et des formules qui font mouche . Il m’a captivé et ému. Je trouve qu’il est bien abouti (solide et équilibré entre les retours d’expérience, les vôtres et celles vues ailleurs, les analyses associées, grâce aux penseurs que vous mobilisez) et, par la relecture de son propre parcours qu’il conduit à faire, il m’a interpellé sur plusieurs moments et choix de ma vie, ce que j’ai vécu enfant à ce que je vis aujourd’hui. J’ai été sensible à la notion de projets, ces autres intelligences déployées par les projets, l’art, la culture, le sport.

OFFRE DÉCOUVERTE

  • C'est gratuit
  • Téléchargeable simplement
  • Découvrez le préambule du livre et un chapitre
Lire un extrait

Nous respectons votre vie privée et ne vous spamerons pas !

"Au milieu des tours, y'a trop de pions dans le jeu d’échec scolaire"

- Grand Corps Malade

Vous avez des questions ou vous souhaitez contacter l'auteur ?

Jean-Marie Daru

contact@education-solidaire.com

Contact