Vous avez lu le livre, déposez un commentaire

Cette page est dédiée à toutes celles et ceux qui ont lu ÉCOLE : LE POUMON MANQUANT et qui souhaitent partager leur point de vue à propos de ce livre.

« L’important n’étant pas de convaincre mais de donner à penser ».

Merci par avance à toutes celles et ceux qui déposeront un commentaire, une idée, une critique.

6 Comments

  • massin

    Reply Reply 24 mai 2017

    Dés la première page, j’ai été happée par le contenu du livre et l’ai dévoré en quelques heures! L’auteur délivre avec force un constat alarmant de l’éducation dans les écoles et son désir de changement. La nécessité de remettre l’humain au centre des apprentissages, de développer les softskills, l’empathie, la solidarité, le libre-arbitre sont autant de remèdes au mal-être contemporain de tant de jeunes , d’enseignants et de parents. A travers cet ouvrage, Jean-Marie Daru, comme Céline Alvarez, éveille nos consciences et nous amène sur la voie du changement devenu incontournable.

  • Perrin Carine

    Reply Reply 6 juin 2017

    Un peu de souffle … un peu de hauteur aussi… voilà ce qu’apporte le livre de Jean-Marie Daru, qui interroge avec beaucoup de finesse notre métier d’enseignant au sein de l’éducation nationale. Notre métier d’éducateur devrais-je dire avant tout ! Il nous remet en perspective de donner du sens à ce que nous transmettons, bien au-delà des matières que nous enseignons. Car c’est bien ça le plus important : vivre des valeurs qui nous sont essentielles, donner confiance, permettre la créativité et l’initiative, et surtout croire en notre jeunesse. Loin d’être défaitiste, cet ouvrage propose d’adopter une posture que chacun pourra s’approprier à sa façon. Ca bouge dans l’éducation, et fort de toutes les connaissances qui nous parviennent aujourd’hui sur l’apprentissage, chacun peut, à sa mesure, faire avancer et faire grandir les jeunes qui nous sont confiés. Un discours qui fait du bien !

  • René P.

    Reply Reply 20 juin 2017

    J’ai pris un sincère plaisir à lire cet ouvrage inédit et saisissant.

    L’auteur a su aborder un sujet grave de manière très documentée en y mêlant humour, « légereté », dans un style simple et fluide tout en posant de vraies questions de fond. Il révèle sa lucidité et son optimisme en tant que pédagogue et sa maturité professionnelle en tant qu’enseignant d’anglais.

    Jean Marie DARU évoque des situations de classe qui l’ont interrogé. Il nous invite à nous déplacer, à innover et nous ne pouvons qu’aller dans son sens. Toutefois il nous présente que rarement des exemples de situations d’enseignement innovantes pour illustrer, concrètement, ses changements de pratique au sein de ses cours.

    Ce sera pourquoi pas l’objet du Tome 2 du Poumon Manquant. Nous lui faisons confiance pour se saisir de sa plume ou son clavier très prochainement…Encore bravo !

  • Marie-Laure

    Reply Reply 9 juillet 2017

    Un livre simple, facile à lire. A la portée de tous. Ce qui est intéressant c’est que l’auteur ne donne pas uniquement son point de vue en tant que professeur. Il donne aussi son point de vue de papa. Bonne lecture à tous !

  • Christelle

    Reply Reply 21 juillet 2017

    Pour ma part je l’ai terminé il y a quelques semaines, et j’ai omis de te faire part de mon ressenti.
    Ton livre est super. Il ouvre vraiment les esprits et les consciences et amène vraiment chacun d’entre nous a nous poser des questions en voyant que des solutions existent. J’espère vraiment qu’un nombre d’enseignants de plus en plus grand va réaliser ce chemin également de manière à ce qui est une exception aujourd’hui devienne une réalité pour le plus grand nombre demain.

  • Marie

    Reply Reply 21 juillet 2017

    J ‘ai terminé hier soir la lecture de votre livre, cadeau de fin d’année scolaire d’ une famille extra-ordinaire… :-)… Ce livre fait l ‘effet d’ une séance de biokinergie… Au début ça brasse un peu… Ça secoue… Ça remue… Puis quelque temps après… Ça booste, ça donne de l’énergie, et ça vous donne des ailes…. Marie, villageoise heureuse dans une tribu de maternelles… 🙂 NB: nous avons un souvenir inoubliable
    d ‘un projet conte magique… Sous chapiteau, dans la cour de notre école avec Olivier Ponsot… 🙂
    Bel été !

Leave A Response

* Denotes Required Field